Changement climatique et énergie verte

Changement climatique et énergie verte

Les pays les moins avancés comptent parmi les plus vulnérables au changement climatique − et les moins armés pour y faire face.

L’UNCDF aide les PMA à renforcer leur résilience par le biais de son initiative LoCAL (Local Climate Adaptive Living Facility).

De nombreuses initiatives locales de petite envergure (amélioration du drainage, consolidation des jetées, etc.) sont nécessaires pour renforcer la résilience. Ainsi, l’initiative LoCAL vise à aider les autorités locales à accéder directement au financement de la lutte contre le changement climatique nécessaire pour rénover les structures existantes, projeter la création de nouvelles installations et intégrer le thème du changement climatique dans leurs investissements. LoCAL est une action conjointe de l’UNCDF et du PNUD, conçue pour appuyer les programmes communs existants. Elle est actuellement en phase pilote au Bhoutan et au Cambodge.

L’UNCDF encourage également le recours aux technologies énergétiques vertes.

Les pauvres peuvent consacrer jusqu’à 30 % de leurs revenus à leurs besoins énergétiques. Dans certains cas (quand ils cuisinent sur des feux à ciel ouvert, par exemple), cela peut être néfaste pour eux et pour l’environnement. Il existe de nouvelles technologies (fourneaux propres, mini-panneaux solaires, etc.), mais leurs coûts d’achat et d’entretien peuvent être prohibitifs pour les ménages pauvres. L’UNCDF et le PNUD ont donc mis au point le programme ;CleanStart qui associe la microfinance aux technologies vertes afin d’aider un plus grand nombre de pauvres et de petites entreprises à accéder à des sources énergétiques peu coûteuses et propres (ou écologiques).

share this