Notre démarche

Notre démarche

Aujourd’hui, 2,5 milliards d’adultes, soit plus de la moitié des adultes en âge de travailler dans le monde, sont exclus des services financiers officiels. Cela touche en particulier les populations à revenu faible des pays émergents et en développement, où environ 80 % des pauvres n’ont pas accès à ces services. Or, leur inclusion dans l’économie officielle est capitale pour le recul de la pauvreté, la réduction des inégalités et une croissance inclusive.

Selon l’UNCDF, l’inclusion financière suppose que chaque individu et chaque entreprise puisse accéder à un large éventail de services financiers et les utiliser concrètement. Ces services doivent en outre être fournis de façon responsable et à un prix raisonnable par des institutions durables intervenant dans un contexte dûment réglementé. Il existe un large consensus selon lequel l’amélioration du niveau d’inclusion financière, au moyen d’un élargissement des services d’épargne, de crédit, d’assurance et de paiement, contribue dans une large mesure à une croissance économique durable.

L’organisation soutient 31 PMA (20 en Afrique subsaharienne et 11 en Asie) et dessert 8 millions de clients actifs grâce aux prestataires de services financiers (PSF) dans lesquels il investit. Il soutient tout particulièrement les PSF axés sur l’épargne, car ils présentent le double avantage de s’appuyer sur des sources locales pour financer la croissance et d’exploiter les conclusions des études d’impact clients sur l’intérêt de l’épargne. En outre, 65 % de la clientèle est féminine.

L’UNCDF fournit des capitaux de lancement et une assistance technique qui se traduisent par la mise en place de programmes de finance inclusive permettant à un plus grand nombre de ménages et de petites entreprises d’accéder à des services financiers qui leur ouvrent des perspectives et atténuent leur vulnérabilité. Sa capacité à fournir directement du capital-risque au secteur privé contribue à mettre de nouveaux produits financiers à la portée de marchés mal desservis et isolés et à stimuler l’innovation. Par le biais d’instruments de prêt et de subvention flexibles, l’organisation soutient des prestataires très divers (PSF, banques, coopératives, sociétés de transfert de fonds, opérateurs de téléphonie mobile) et des produits et services financiers diversifiés (épargne, crédit, assurance, service de paiement, transferts de fonds).

L’UNCDF a renforcé et continue d’améliorer ses systèmes afin de soutenir l’inclusion financière. Depuis sa création, il figure parmi les deux agences les mieux notées par les évaluations SmartAid du CGAP : « Au fil des ans, l’UNCDF a développé une base solide de bonnes pratiques, dont la supervision et l’exécution incombent à des professionnels chevronnés et compétents. Bon nombre de ses atouts constituent une référence pour les institutions comparables » (Rapport SmartAid 2013 du CGAP).

Pour en savoir plus sur l’approche et les instruments d’investissement de l’UNCDF en matière de finance inclusive, veuillez télécharger notre brochure consacrée à la finance inclusive.

share this